LE BLOG DE BRAD
Agriculture indienne face aux inondationsInde : Comment des innovations aident l'agriculture à résister au changement climatique
Christophe Congues, euralis, phytosanitairesPourquoi la coopérative Euralis se sépare de ses produits phytosanitaires ?

Intelligence artificielle/agriculteur, qui fera pousser les meilleures fraises ?

En Chine, le concours “Smart Agriculture Competition“ a eu lieu fin 2020. Le concours a été organisé par l’entreprise de commerce en ligne Pinduoduo. Il a vu s’affronter sur une période de 4 mois, des équipes de scientifiques chinois et des équipes d’agriculteurs dans la croissance de plants de fraises.

Les équipes scientifiques ont reçu la consigne suivante : cultiver des fraises à distance. En utilisant des objets connectés associés à l’intelligence artificielle et ses algorithmes afin de trouver le meilleur moyen d’optimiser les rendements.

Intelligence artificielle et plant de fraise

Quels résultats ?

Le critère d’évaluation le plus important était l’impact économique, suivi de la fiabilité, la maniabilité et le rendement des techniques utilisées.

Durant le concours, les scientifiques ont utilisé une serre automatisée. Cette installation permettant de contrôler la température et l’humidité avec des capteurs intelligents. Ils pouvaient ainsi contrôler de manière précise, l’apport en eau et en nutriments.

Les agriculteurs avaient les mêmes critères d’évaluation, cependant les techniques utilisées devaient rester traditionnelles.

Les résultats sont intéressants : Les scientifiques ont produit quasiment deux fois plus de fraises par rapport aux agriculteurs. Ils ont également surpassé les agriculteurs en termes de retour sur investissement d’en moyenne 75%.

Intelligence artificielle qui utilise des serres intelligentes pour faire pousser des fraises

L’Intelligence artificielle révolutionne le monde agricole

Dans son rapport annuel 2020, le Forum Economique Mondial écrit que 85 millions d’emplois risquent de disparaître. Du fait des changements qui apparaissent dans l’agriculture mondiale.

En revanche 97 millions de nouveaux postes émergeront. Ils seront plus adaptés à la nouvelle division du travail entre humains, machines et algorithmes.

D’ici 2035, la productivité du travail des pays développés devrait augmenter de 40% grâce à l’influence de l’intelligence artificielle, selon une analyse de Accenture and Frontier Economics.

Au final, ce concours permet à des agriculteurs traditionnels et des scientifiques de mieux comprendre le travail des uns et des autres. De comprendre comment leur collaboration peut bénéficier à tous. Un bel exemple qui devrait inspirer le reste du monde technologique et agricole.

Sources: « Here’s what happened when AI and humans met in a strawberry-growing contest ». 01/2021 : WeForum

“Comment est-ce que l’industrie de l’intelligence artificielle augmente les profits et l’innovation des industries”.“How IA boosts industry profits and innovation“ : Accenture

Brad Technology

Partager cet article :

À propos de l'auteur : La Rédaction

Logo Brad Technology
Les articles signés par La Rédaction sont rédigés par une partie de l'équipe de Brad Technology : Olivier, spécialiste technique, Elisa, agronome, et Christophe, rédacteur.
Agriculture indienne face aux inondationsInde : Comment des innovations aident l'agriculture à résister au changement climatique
Christophe Congues, euralis, phytosanitairesPourquoi la coopérative Euralis se sépare de ses produits phytosanitaires ?

Qui sommes-nous ?

Logo Brad Technology SVG

Brad Technology est une startup AgTech qui s’est donnée pour mission d’être la voix de la santé du sol. Brad apporte aux agriculteurs une meilleure connaissance des sols de leurs parcelles en temps réel, grâce aux données récoltées et aux prévisions. Cela leur permet de produire mieux dans un contexte incertain et changeant.

Traduire cet article

English EN French FR Italian IT Spanish ES

Traduction automatique depuis la langue française, opérée par Google.

Notre dernière vidéo

Recent Posts

Suivez-Nous Sur Twitter

D’autres thèmes

Aller en haut